Agence Française de Développement Desjardins - Développement international France Coopération Internationale Centre pour le développement de l'entreprise

Expertises francophones

Développement

Coopération

ACCUEIL > SAVOIR-FAIRE > NOS ACTIONS

Cambodge

RETOUR SUR : Evaluation d’AMRET, Institution de Microfinance cambodgienne

Septembre 2006-Avril 2008

CONTEXTE

AMRET est le premier réseau de microfinance au Cambodge. Il exerce ses activités sous un statut de société avec une licence obtenue auprès de Banque Nationale du Cambodge. AMRET a connu une croissance forte tout en maintenant des performances remarquables que ce soit en termes de qualité de portefeuille ou de rentabilité. AMRET a été créée en 2000 avec deux actionnaires.

INITIATEUR DU PROJET

GRET (Groupe de Recherche et d’Echanges Technologiques), France

Fondateur et actionnaire principal d’AMRET, le GRET a souhaité se désengager partiellement du capital de cette IMF et céder des parts à un nouvel actionnaire de référence.

OBJECTIFS

Estimer la valeur de l’action AMRETet négocier auprès d’un repreneur le rachat des parts du GRET.
La méthode retenue pour fixer le prix de l’action pour les salariés s’est appuyée sur une estimation de la valeur nette comptable de l’entreprise bien que cette méthode ne soit pas satisfaisante pour des entreprises à forte croissance.



PUBLIC ET ACTEURS

AMRET, GRET, les autres actionnaires d’AMRET, les investisseurs potentiels et les repreneurs effectifs des parts du GRET.


PHASE DE DEROULEMENT DES PROJETS

  • Analyse et recherche documentaire sur AMRET (marché, positionnement, stratégie, clientèle, opérations, risques, rentabilité, structure financière, perspectives, projections financières)
  • Valorisation de l’action AMRET suivant différentes méthodes et une approche multi-critères
  • Proposition de cession des parts du GRET auprès de repreneurs potentiels
  • Négociation sur le prix et les conditions de cession
  • Bouclage des contrats, réalisation des transactions, transfert des titres

BILAN

L’ABPCD a déterminé le prix de l’action d’Amret selon les méthodes communément utilisées pour estimer la valeur des sociétés. Elle s’est basée notamment sur le business plan pour la période 2006-2010 incluant des projections financières détaillées sur la période 2006-2010.

L’ABPCD a également développé les arguments de la négociation avec les acheteurs potentiels. Pour cela, elle a mis en évidence et mesuré l’influence des hypothèses influençant de manière significative le résultat obtenu.

Après avoir cédé partiellement ses parts à un prix proche de la valorisation ressortie de l’étude menée par ABPCD, le GRET est passé en-dessous de 20% du capital d’AMRET et a cédé sa position d’actionnaire de référence à un autre acteur reconnu du secteur microfinance.